Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Luc, autoportrait

28/02/2016 | Luc, autoportrait

Je restai longtemps bouleversé, moins par

l'indifférence qu'il montrait à l'égard de ce que je lui donnais et

moins encore par ce baiser refusé, preuve de son peu d'amitié

pour moi, qu'à découvrir dans sa beauté au repos un élément

dur, granitique - alors que je le croyais de dentelle - qui m'ap-

paraissait souvent et faisait de son visage un paysage de roc

blanc sous un ciel dévoré par un soleil d'Afrique. Les arêtes vives

peuvent tuer. Bulkaen, sans le voir ou le voyant, allait à la mort

et m'y conduisait.

JEAN GENET, Miracle de la rose

 

Publié dans Paralipomènes | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.