Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Homme nu ou l'interrogatoire

31/10/2013 | Homme nu ou l'interrogatoire

Huile sur toile f30

Je me suis dévêtu.

Je me suis plongé dans la baignoire toute salie de traînées

de rouille. J'y suis resté jusqu'à ce que l'eau soit devenue

presque froide. Je pense à moi. J'ai depuis l'enfance tout renié,

tout méprisé, le devoir, le travail, le savoir. Je n'ai jamais

pris au sérieux une seule idée. Je me suis enfermé dans mon

corps, je n'ai scruté que mes désirs, je leur ai obéi. C'est

pourquoi, je me méfie du visage humain ; j'y ai toujours

démasqué le refus du corps, le refus de jouir, de s'abandonner

à la plus dangereuse aventure du cerveau. Ce soir, ma

réserve de violence m'étonne. Je souhaite

qu'elle s'apaise.

Bruno Gay-Lussac, Les anges fous.

Publié dans Peinture | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.