Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

figure

16/04/2010 | figure

" Il y a voix pour instruire, voix pour flatter ou pour tancer.

Je veulx que ma voix non seulement arrive à luy, mais à l'adventure

qu'elle le frappe et qu'elle le perce. Quand je mastine mon laquais d'un

ton aigre et poignant : il serait bon qu'il vint à me dire : mon maistre,

parlez plus doulx, je vous oy bien.

La parole est moitié à celuy qui parle, moitié à celuy qui l'escoute.

Cettuy-cy se doibt préparer à la recevoir selon le bransle

qu'elle prend.

MONTAIGNE, III-13 De l'expérience

Publié dans Dessins | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.