Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

ostentatio genitalium

29/04/2010 | ostentatio genitalium

Quand chez le débauché l'aube blanche et vermeille

Entre en société de l'idéal rongeur,

Par l'opération d'un mystère vengeur

Dans la brute assoupie un ange se réveille.

---

Des Cieux Spirituels l'inaccessible azur,

Pour l'homme terrassé qui rêve encore et souffre,

S'ouvre et s'enfonce avec l'attirance du gouffre.

Ainsi, chère Déesse, Être lucide et pur,

---

Sur les débris fumeux des stupides orgies,

Ton souvenir plus clair, plus rose, plus charmant,

A mes yeux agrandis voltige incessamment.

---

Le soleil a noirci la flamme des bougies :

Ainsi, toujours vainqueur, ton fantôme est pareil,

Ame resplendissante, à l'immortel soleil !

CHARLES BAUDELAIRE, L'aube spirituelle

Publié dans Dessins, Vanités | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.